​LE MIEL DE LA RAVICOLE

Les abeilles vous offrent un produit de couleur et de saveur variées, pour le plaisir de vos papilles, sans ajout, sans transformations, QUE DU NATUREL.

Il n’existe pas deux miels identiques d’une ruche à l’autre, d’une saison sur l’autre, chaque miel est bien particulier apportant un vaste choix aux consommateurs.

LES MIELS POLYFLORAUX 

Ces miels sont issus du nectar ou du miellat de plusieurs fleurs et arbres. Ces miels ont des saveurs et des couleurs très variables.

LES MIELS MONOFLORAUX 

Ces miels sont élaborés à partir du nectar ou du miellat d’une espèce végétale unique ou prépondérante.

LA CONCEPTION DU MIEL

L’abeille butine de fleur en fleur, ou sur d’autres sources sucrées pour remplir son jabot. De retour avec le nectar ou le miellat, l’apport de la butineuse est prit en charge par les ouvrières de la ruche qui se l’échangent à plusieurs reprises, elles l’enrichissent par la même occasion en enzymes. Cette substance sucrée est très humide, les ouvrières doivent obligatoirement enlever le maximum d’eau (pour devenir du miel), puis l’entreposent dans des alvéoles pour continuer l’évaporation de ce nectar.
Une fois l’évaporation finie les abeilles operculent ce miel.

LE MIEL, LE MIELLAT

Pour produire le miel, l’abeille butineuse dispose d’une source le NECTAR FLORAL, obtenu par les NECTAIRES DES FLEURS (organe des fleurs qui sécrète le nectar). Cette solution aqueuse recèle une grande proportion de sucre qui dépend de l’espèce végétale. Pour produire le miellat, (la deuxième source des abeilles) cette source provient des excrétions laissées par des insectes suceurs sur les végétaux. Cette substance d’origine biologique est riche en sucre et acides aminés.

LE MIEL

Le miel a une richesse énergétique apportée par les sucres (glucose, fructose) en vitamines minéraux et oligoéléments (magnésium, calcium, phosphore, fer, zinc).Ils font du miel un aliment très intéressant dans l’alimentation courante.

Le miel remplace avantageusement le sucre blanc (qui lui est raffiné) en apportant du glucose (carburant essentiel au bon fonctionnement du cerveau et des muscles).Ses propriétés antimicrobiennes, anti-inflammatoires et antioxydants sont plus que reconnues pour lutter contre la toux et d’autres maux. Le miel est souvent utilisé en pharmacopée. Les recettes au miel sont innombrables de l’entrée au dessert avec un gout si particulier qui lui est propre.

LA GELEE ROYALE

La gelée royale est la substance la plus élaborée de la ruche.

Elle est produite par les glandes pharyngiennes situées dans la tête des jeunes ouvrières nourricières à partir de leur consommation de pollen.

La gelée royale est un complément alimentaire naturel le plus revitalisant pour l’organisme. Elle possède une activité antioxydant, diminue le taux de cholestérol et exerce une action stimulatrice sur le système immunitaire. La gelée royale a beaucoup de vertues pour l’organisme humain.

LE POLLEN

Pour recueillir le pollen, l’abeille gratte avec vigueur les anthères des fleurs, son corps velu se charge de milliers de petites graines microscopiques qui constituent le pollen. Elle se nettoie pour rassembler ces grains et avec un peu de miel régurgité compacte ce pollen, puis brosse cette pelote dans la corbeille de leurs pattes arrière. Chacun de ces grains est constitué d’une cellule reproductrice mâle destinée à féconder la fleur. Les abeilles n’en collecte que 10 à 30 mg par vol.

Le pollen contient des protéines, des glucides, des minéraux, des lipides et des micro-éléments. La consommation de pollen est un bienfait en cure. Il a plusieurs propriétés sur l’être humain.

L’ABEILLE A UN ROLE ESSENTIEL POUR LA POLLINISATION.

LA CIRE

Pour confectionner ses rayons, l’abeille produit de la cire.
Les quatre glandes cirières situées dans la partie ventrale de l’abdomen des ouvrières permettent de sécréter, (à partir du nectar et du miel) de microscopiques plaquettes de cire. Les abeilles, ensuite malaxent et assemblent entre elles ces plaquettes pour construire les alvéoles, pour entreposer le miel, le pollen, et les larves.
La cire est appréciée pour ses propriétés physico-chimiques qui en font un ingrédient de choix en cosmétologie.
Cette cire élaborée par nos abeilles sert dans maintes occasions.

LA PROPOLIS

La propolis est une substance gommeuse, résineuse et balsamique recueillie par les abeilles sur les bourgeons de certains arbres.

L’abeille récolte la propolis de la même manière que le pollen, elles s’en servent pour assainir, boucher les trous, momifier les intrus morts (qu’elles ne peuvent sortir) de la ruche.

La propolis est connue depuis des millénaires pour ces bienfaits thérapeutiques, antimicrobiens, antiviraux, antifongiques.

La pharmacologie de la propolis est vaste.  

LE VENIN

Cette sécrétion est synthétisée pour les glandes à venin, puis stockée dans une poche spécifique et injectée au travers du dard lors de la piqûre.
Ce venin est employé en pharmacopée et particulièrement pour le traitement des rhumatismes. L’apithérapie est un nouveau concept pour soigner les personnes.

LES FRAUDES SUR LES MIELS

L’ajout de sucre de composition proche du miel constitue une fraude que seul un bas prix du sucre rend possible. Le recyclage de dégradés consiste à faire passer des miels déclassés (destinés à l’industrie) pour des miels de bouche. Les fausses appellations sont des miels qui ne proviennent pas essentiellement de l’origine florale annoncée(ou pas totalement) de l’aire géographique signalée.

Pour être sur de consommer un bon miel achetez VOTRE MIEL CHEZ UN APICULTEUR, vous serez sûr de l’origine et la qualité de celui-ci













CECI EST UN EXPOSE SUCCINCT

La vie d’une ruche, la composition du miel, la gelée royale, la cire, la propolis, le pollen, et du venin est si riche d’enseignement que tout ne peut être expliqué en quelques pages. Il y a des sites qui pourront continuer à approfondir vos connaissances sur la vie de l’abeille.